Démarrer une activité indépendante : zoom sur le portage salarial

La stabilité en entreprise est souvent associée à la suppression de l’indépendance. C’est comme s’il y avait deux choix bien opposés : soit vous êtes salarié dans une société en bénéficiant de toutes les protections sociales, soit vous êtes indépendant ou freelance, mais avec une sécurité sociale réduite et aucune promesse de stabilité. Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi qui vous permet de conserver la couverture sociale comme un salarié classique tout en développant une activité professionnelle indépendante.

Comment fonctionne une société de portage ?

Le portage salarial est tout d’abord une prestation proposée par une société de portage. Il s’agit d’une entreprise jouant le rôle d’une structure d’hébergement. En d’autres mots, c’est elle qui gère toutes les tâches administratives en rapport avec les activités des consultants en portage.

Le principe est assez simple : les entreprises clientes envoient la mission à la société. Cette dernière affecte ensuite cette mission à un salarié en portage. La loi limite ces prestations aux missions de service comme la formation, les conseils et le management de transition.

Pendant ces prestations, le consultant exercera son activité au sein de l’entreprise cliente en toute autonomie. Ses interventions seront facturées sous forme d’honoraires. Il conservera tous les avantages du statut de salarié, y compris la protection sociale.

Quels sont les avantages d’opter pour le portage salarial ?

La protection salariale est sans doute l’avantage le plus apprécié du portage salarial. Être en même temps protégé et indépendant ! Beaucoup désirent exercer une activité indépendante et profiter de plus de liberté, mais le problème, c’est toujours la sécurité sociale, la question de la retraite ou l’accès à l’indemnisation chômage. Pour les personnes faisant face à ce dilemme, le portage salarial se montre comme une alternative idéale.

De plus, il procure un gain de temps considérable, car le consultant n’a pas à s’occuper de la gestion et des démarches administratives. Le portage lui permet aussi de collaborer avec d’autres professionnelles tout au long des missions.

Comment est calculé le salaire en portage salarial ?

La question du salaire fait partie des plus posées en termes de portage salarial. Le consultant négocie ses propres honoraires avec le client. Il faut noter que ce salaire sera payé à la société de portage et non directement au consultant. Le chiffre d’affaires généré par son activité lui sera reversé sous forme de rémunération.

Il faudra prendre en compte le même découpage que dans toute autre entreprise : charge salariale, charge patronale, correspondance salaire brut/salaire net, etc. Il faut aussi intégrer le taux de gestion de la société de portage. En général, le salaire d’un consultant en portage représente 50 % de ce qu’il facture à son client.

Qu’est-ce que le CSE ou le Comité Social Economique ?
Comment développer l’esprit d’équipe au sein de votre entreprise ?