Création d’entreprise : choisir son statut d’entrepreneur ?

Le fait de choisir son statut d’entrepreneur est très important de nos jours. Si vous souhaitez travailler seul ou en équipe. Vous devez légaliser votre société avant d’ouvrir votre entreprise. Le choix dépendra de vous. Si vous êtes du genre à travailler en solo, vous allez opter pour une entreprise individuelle. Par contre, si vous souhaitez faire travailler plusieurs personnes, vous allez orienter vos choix vers une société par exemple en responsabilité limitée ou par action simplifiée. Le statut d’entrepreneur peut dépendre de plusieurs critères. Vous allez voir dans cet article, comment choisir son statut d’entrepreneur, quel est le régime social du dirigeant et sa responsabilité.

Choix de la forme juridique pour créer son entreprise seul ou à plusieurs

Il est crucial de choisir son statut d’entrepreneur par rapport à la forme juridique de son institution. Pour commencer, il faudra savoir le nombre de personnes qui voudrait travailler avec vous. Si vous êtes seuls, vous choisirez une entreprise individuelle ou une société indépendante à responsabilité limitée. Dans le cas contraire, si vous souhaitez travailler en équipe avec quelques dirigeants, vous opteriez plutôt pour une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. Si vous avez plusieurs administrateurs et de nombreux salariés, vous serez obligés de choisir le statut juridique d’une société. Cela peut aussi varier selon le capital, le nombre d’associés et de dirigeants ainsi que leur administration sociale.

Le régime social du dirigeant

Par rapport à la forme juridique choisie, le régime social des dirigeants pourrait être différent. Le fait de choisir son statut d’entrepreneur est important d’une part, mais il est aussi essentiel d’orienter son choix vers les deux offres lorsque vous allez créer votre propre entreprise. Votre premier choix est de travailler autant que non-salarié. Il vous offre plusieurs avantages comme la réduction des cotisations collectives. De plus, les dirigeants pourront bénéficier d’une protection sociale à faible coût, obtention d’une rémunération nette. Cependant, les SARL et EIRL, la cotisation sociale est plus chère, mais vous aurez une protection optimale sur votre bien personnel, ils permettent aussi de choisir entre les différents impôts excitants comme l’IR ou l’IS, les associés pourront bénéficier de plusieurs atouts.

La responsabilité des dirigeants

Les dirigeants doivent anticiper à tout imprévu. Dans le cas contraire, ils risquent d’avoir des contraintes juridiques. Nous allons prendre un exemple, qui concerne le mélange entre le patrimoine personnel et celui de l’entreprise. Cela pourrait provoquer de graves dégâts, comme une poursuite judiciaire qui engendrera la liquidation des biens. Les avantages comme la protection ne seront plus applicables si le dirigeant fait une erreur de gestion par exemple.

Pour conclure, il faut choisir son statut d’entrepreneur avant de former une entreprise. Le choix pourra être différent par rapport à vos envies, et votre budget.

Qu’est-ce que le CSE ou le Comité Social Economique ?
Comment développer l’esprit d’équipe au sein de votre entreprise ?